Série d’interviews sur l’accessibilité : Monique Brunel

Openweb.eu.org > Blog  > Série d’interviews sur l’accessibilité : Monique Brunel

Abstract

La première personne qui a accepté la lourde tâche de lancer notre série d’interviews sur l’accessibilité est l’incontournable… Monique Brunel.

Article

OpenWeb : Faisons connaissance. sourire

Monique Brunel : Je suis dyslexique et il n’y a que quelques années que je le sais.
J’ai réellement découvert la dyslexie à l’occasion d’une lecture sur le Web. Comme je suis impliquée dans l’accessibilité des sites Web, j’ai creusé le sujet avec beaucoup d’intérêt.

J’ai été surprise par la définition, des troubles de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Ma période d’apprentissage est bien loin maintenant, à l’époque la dyslexie n’était même pas encore connue du grand public. Et pourtant je suis toujours confrontée à bien des obstacles tant en écriture qu’en lecture, et je suis bien obligée de reconnaître les effets de l’âge (je fais maintenant partie de ceux qu’on appelle les aînés) qui amenuisent petit à petit mon aptitude à gérer ces difficultés.

C’est grâce à mon papa que j’ai pu apprendre à lire (il en a passé des heures avec moi !), que je suis même devenue très vite une boulimique de lecture, et que j’ai pu mener un parcours scolaire normal à terme. Mais aujourd’hui je sais pourquoi j’ai tant galéré, c’est déjà ça !

OpenWeb : Pouvez-vous nous présenter la(les) technologie(s) d’assistance ou les moyens que vous avez à votre disposition, et ce que cela vous permet de faire sur le Web ?

Monique Brunel : Avant de parler des outils, voici quelques-uns des détails qui me rendent la lecture inconfortable, souvent pénible, parfois même impossible :

  • faible contraste entre le texte et l’arrière plan ;
  • texte blanc sur fond noir (les lettres scintillent) ;
  • texte justifié ;
  • texte en majuscule ;
  • hauteur d’interligne et espace entre les paragraphes trop faible ;
  • lignes de texte trop longues ;
  • police trop condensée (espace entre les lettres) ;
  • éléments en mouvement dans mon champ visuel.

Je rencontre les mêmes problèmes avec le support papier évidemment et c’est encore plus grave parce que, contrairement au Web, je ne peux rien y changer !

Il y a encore quelques années, seules mes connaissances en HTML et CSS me permettaient d’agir sur l’affichage des pages Web, avec par exemple des feuilles de style personnalisées. Mais c’était lourd et peu pratique.

Aujourd’hui, j’utilise deux extensions pour Firefox qui me sont vite devenues indispensables.

  • NoSquint : l’outil me permet d’agir assez finement sur le niveau de zoom (texte et/ou global), de modifier les couleurs de texte et d’arrière plan, de supprimer une image d’arrière plan.
    Un détail qui compte, mes choix pour un site sont mémorisés. Je les retrouve donc automatiquement à chaque visite.
  • Evernote Clearly : en un clic j’obtiens un affichage sobre et configuré selon mes préférences, débarrassé de tout ce qui perturbe la lecture d’un article. Cet outil m’a rendu le plaisir de lire à l’écran.

OpenWeb : Des exemples de sites que vous aimez utiliser ou sur lesquels vous aimez bien naviguer ?

Monique Brunel : Le premier qui me vient à l’esprit (ouf) c’est celui que vous êtes en train de lire, Openweb ! Au-delà de l’intérêt du contenu bien-sûr, c’est un site où je me sens bien parce qu’il est clair, sobre et agréable à lire.

Je citerai aussi le site d’un jeune graphiste belge particulièrement soucieux de l’accessibilité et de la qualité Web, et toujours avide d’apprendre : Simon Vandereecken. J’y apprécie la clarté et le confort visuel, mais aussi le souci du détail graphique et typographique.

Parmi les sites de presse en ligne, et même si beaucoup de choses pourraient être améliorées, ma préférence va à celui de la télévision publique belge : sur la page d’accueil, les différentes zones de contenu sont bien marquées, les articles sont clairement identifiables malgré leur nombre.

OpenWeb : Un bonus, trois choses qui vous rendent dingue et auxquelles vous ne souhaitez plus être confrontée sur un site ?

Monique Brunel :

  • Tout ce qui bouge sans arrêt sur une page, par exemple les carrousels sans bouton pause.
  • Tout ce qui surgit dans mon champ visuel sans volonté de ma part, par exemple les menus qui se déroulent et s’enroulent au moindre mouvement de souris.
  • Les contrastes de couleurs trop faibles ou trop violents.

Note : cette interview fait partie d’une série d’interviews sur l’accessibilité.

À propos de cet article

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom