CaenJS, retour d’expérience

Openweb.eu.org > Blog  > CaenJS, retour d’expérience

Abstract

Tout le collectif OpenWeb se félicite d’apprendre que de nouveaux événements francophones voient le jour. Aujourd’hui nous relatons avec l’aide de Sylvain Zyssman la première édition de CaenJS.

Article

Une brève histoire

Le web à Caen est en pleine évolution. Des événements récurrents ont vu le jour, créant une dynamique et favorisant les échanges :

C’est au cours de ces rencontres que Willy Leloutre et Sylvain Zyssman, se lancent le challenge de faire parler de JavaScript toute une journée dans la ville de Caen.

Appuyés par le mouvement @FranceJS, ils fixent la datent de l’événement au 14 septembre 2013, et démarrent l’appel à orateur mi-mai 2013. Le lancement est difficile, mais les propositions arrivent petit à petit, avec des sujets de qualité : MVC client, JavaScript en surcouche, pratique de NodeJS, bonnes pratiques, comparatif de frameworks… Le 15 juin, à 13h37 précises, le programme est dévoilé. Des orateurs venus de Paris, Rouen, Évreux viendront se joindre aux locaux pour partager leurs connaissances.

Les inscriptions sont lancées avec, pour la première fois dans la région, un événement payant. Une première, justifiée par les organisateurs par la volonté de faire les choses au mieux : petit déjeuner, défraiement des orateurs, déjeuner communautaire… Là encore, le démarrage semble difficile. Est-ce dû à la période, un peu trop proche de la rentrée ? À l’aspect financier, qui n’entrait pas en ligne de compte lors des précédents événements ?

Mais au fur à mesure que l’événement approchait, les inscriptions augmentaient, rassurant les organisateurs. Au final, ce sont plus de 50 personnes qui se sont réunies lors de ce premier CaenJS. Un nombre satisfaisant, avec une population majoritairement locale, mais aussi des Parisiens, des Rouennais… pour parler 8 heures durant de JavaScript.

Une journée sympathique, avec des intervenants de qualité, qui ont, on l’espère, donné l’envie à ceux qui hésitent encore à passer de l’autre côté du micro. Une chose est sûre, l’expérience sera renouvelée, car un CaenJS 2014 est d’ores et déjà dans les cartons ! En attendant, le web caennais continue à se développer, de nouveaux thèmes sont sans cesse abordés avec les différents intervenants, et on pourra bientôt accéder à une première édition de l’Accessi’day, avec de grandes figures de l’accessibilité en France.

Témoignages : « J’ai vécu CaenJS »

Matthieu Breton (Paris, @mbreton) :

De mon point de vue le CaenJS était une chouette occasion de retourner en Normandie.
J’ai été agréablement surpris de l’engagement de la communauté présente à Caen, malgré que nous étions un samedi sur un événement payant, j’y ai retrouvé des gens passionnés par ce qu’ils faisaient. De plus l’accueil était convivial, j’ai pu parler avec des personnes très sympathiques. Enfin les talks ont couvert des sujets assez variés ce qui m’a permis d’avoir des nouveaux points de vue sur des choses que je connaissais et d’apprendre d’autres choses.

Mathieu Lallemand (Caen, @lalmat) :

Impressionnant. C’est le mot qui m’a marqué durant cette journée.

Si on m’avait dit il y quelques années que je serais orateur pour un événement JavaScript j’aurais eu du mal à le croire. Si en plus on m’avait dit que ce serait à Caen et qu’il y aurait autant de monde, je n’y aurais jamais cru. Et pourtant.
Non seulement l’organisation était bien gérée (et pour une première c’est rare) mais en plus les orateurs avaient du niveau. On y apprends toujours plein de choses et presque autant pendant les « off » que durant les conférences. On découvre des nouveautés, des expériences et même des trucs qu’on a vu sur le net sans jamais les voir en vrai (La montre de MAD par exemple !).

La dispo des gens, la variété des expériences, on en ressort forcément sinon transformé au moins avec des idées plein la tête et une formidable envie d’essayer les chemins présentés. Ça manquait peut-être d’ateliers mais je pense que ça sera une évolution qui sera proposée à l’avenir.
Personnellement, j’ai mis sails (Framework NodeJS) dans ma liste des choses à apprendre. Et je suis aujourd’hui convaincu que le JavaScript est l’un des langages qui ont et vont révolutionner (encore) le web.
Merci à tous

Matthias Dugué (@madsgraphics)

CaenJS… Première édition…

J’ai eu la chance d’être invité par les organisateurs de cette édition à venir partager mon expérience au travers de non pas une, mais deux conférences. Habitué des conférences et des grand-messes (merci @ParisWeb), j’avoue que je me faisais un peu de mouron pour nos gentils organisateurs de cette première édition.

Force est de constater que mes craintes étaient infondées : orateurs de qualité (je m’exclus naturellement du lot, je ne suis pas comme ça…), auditeurs intéressés et intéressants, accueil chaleureux, ambiance détendue… Tout a été là pour que cette journée soit agréable, dans un lieu qui finalement se prêtait à l’expérience.

À renouveler, donc, je pense que tout le monde, orateurs comme auditeurs, ont pris plaisir à partager, découvrir, échanger lors de ce bon moment. vous, je ne sais pas, mais moi, l’année prochaine, j’y serai…

Stéphane Deschamps (site personnel)

CaenJS a réussi en une seule journée à comprimer une bonne partie de ce qui fait le JavaScript aujourd’hui, tant via des conférences orientées « bonnes pratiques » que des états de l’art des principaux frameworks du moment, que via des exemples concrets.

L’enthousiasme de certains orateurs est communicatif, et j’en ressors en ayant l’envie en particulier de manipuler NodeJS (du Javascript côté serveur qui ouvre des sockets en quelques lignes) que AngularJS pour prototyper rapidement.

Je continue à penser que le tout-JavaScript côté client n’est pas la panacée (pensons moteurs de recherche et accessibilité au sens large, même si je sens venir les trolls à rallonge), mais qu’il est de plus en plus convaincant pour le prototypage. Sans oublier que la notation d’AngularJS, par exemple, prépare assez simplement le terrain pour du câblage avec des langages de templating serveur comme Twig.

En résumé, une très bonne première édition avec un haut niveau technique. Vivement l’année prochaine !

Le mot de la fin du collectif

Assurément une première édition réussie, et comme l’a dit un des participants, si vous vous désintéressez de JavaScript, vous risquez de passer à côté de bon nombre de grands changements dans le Web !

En tout cas, un grand bravo aux organisateurs, et prévenez-nous pour la prochaine édition ! clin d'œil

À propos de cet article

  • Openweb.eu.org
  • Technologie : DOM
  • Auteur :
  • Publié le :
  • Mise à jour : 6 novembre 2013

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom