Thème : Accessibilité

Openweb.eu.org > Thème : Accessibilité

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Accessibilité du Web : les pièges les plus fréquents

par Denis Boudreau, le 19 janvier 2011

L’accessibilité ne constitue pas un simple maillon supplémentaire que l’on peut ajouter à la chaîne de production Web. Elle doit plutôt s’intégrer à chacun des maillons de cette chaîne. La seule façon de relever avec succès le défi de l’accessibilité est de répartir la responsabilité et de partager les tâches pour produire un contenu accessible.

Accessibilité agile : de la théorie à la pratique

par Stéphane Deschamps, le 1er octobre 2010

La démarche d’accessibilité ne pourra bientôt plus se passer d’une refonte en profondeur. Nous allons exposer ici une méthode innovante qui, loin de fonctionner comme la classique évaluation-sanction en fin de processus, propose une amélioration progressive tout au long de la vie d’un projet.

L’accessibilité agile

par Elie Sloïm, le 28 juin 2010

L’audit approfondi est une étape fréquente dans la démarche d’amélioration de l’accessibilité d’un site. Une telle démarche débute fréquemment par la recherche d’un état des lieux. Hélas, la production d’un rapport d’audit approfondi de l’accessibilité prend du temps et coûte de l’argent. Dans certains cas, cette approche se justifie parfaitement, mais dans d’autres que nous aborderons dans cet article, ce n’est pas toujours la meilleure solution. Il est peut-être temps d’inventer de nouvelles méthodes pour améliorer l’accessibilité des sites Internet. C’est ce que nous appellerons l’accessibilité agile.

La qualité s’impose sur le web

par Elie Sloïm, Laurent Denis, le 7 juillet 2009

En l’espace d’une quinzaine d’années, la production de services en ligne est passée du stade artisanal au stade industriel. Très vite, les outils se sont affûtés, les métiers se sont spécialisés, les besoins se sont révélés. Aujourd’hui, une approche qualité, fondée notamment sur la transversalité des compétences, la standardisation des outils et l’accessibilité des contenus, représente un enjeu majeur.

Cet article a initialement été publié dans le N° 3 de la revue "Documentaliste : sciences de l’information". Merci à l’ADBS pour l’autorisation de reproduction.

Validation avancée des formulaires

par Harmen Christophe, le 17 septembre 2008

La simple mise en place de formulaires sur un site peut devenir une opération assez complexe dès lors que l’on souhaite effectuer des contrôles sur les données saisies par les utilisateurs. Pour effectuer ce type de contrôles, deux possibilités nous sont offertes :

  • Vérifier les données côté serveur après validation du formulaire ;
  • Vérifier les données côté client avant transmission des données au serveur.

Dans cet article, nous allons montrer l’intérêt que peut apporter le Modèle Objet de Document (DOM) pour effectuer des contrôles côté client. Cette deuxième solution ne devra toutefois pas nous faire oublier la nécessité absolue d’effectuer dans le même temps des contrôles côté serveur. Ces derniers permettront d’une part d’éviter la soumission complète des données dans un format invalide, et d’autre part nous permettront d’assurer l’accessibilité de nos formulaires aux utilisateurs n’ayant pas la possibilité ou ayant fait le choix de ne pas activer Javascript sur leur poste de travail.

Si la solution proposée ici est un plus par rapport aux indispensables contrôles côté serveur, elle ne manque pas d’intérêt : elle permet d’éviter des échanges de données fastidieux avec le serveur, d’accélérer la validation des formulaires, et également d’enrichir et de faciliter la saisie pour les utilisateurs.

Mais avant de commencer, que devons nous savoir :

Les nouveaux défis de l’accessibilité numérique : 1- la vision actuelle

par Elie Sloïm, le 14 février 2008

L’accessibilité de contenus et de services web peut-elle se réduire à l’atteinte de niveaux prédéfinis et réglementés ? Répondre « oui » d’emblée serait réducteur et contre-productif, et c’est pourtant ce qui a été fait jusqu’à présent. Ce premier article va montrer que la problématique est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Les nouveaux défis de l’accessibilité numérique : 2- une autre vision de la démarche

par Elie Sloïm, le 12 février 2008

Le premier article sur la démarche d’accessibilité a montré qu’une approche exclusivement centrée sur des résultats ponctuels et quantifiés était limitée et insuffisante. Mais quels sont les moyens d’anticiper et de maîtriser les risques de façon continue ? Quels sont les outils ? Quelles sont les perspectives ? Ce second article décline quelques élements de réflexion et de réponse.

Pourquoi l’accessibilité numérique ?

par Elie Sloïm, le 25 juillet 2005

A l’heure où certains pays se dotent d’une législation nationale sur l’accessibilité numérique, ce document rappelle les enjeux internationaux de l’accessibilité, et l’ensemble de ses bénéfices sociaux, financiers, techniques et managériaux.

Interview de Pierre Guillou, responsable de la cellule accessibilité de l’association Braillenet

par Laurent Denis, le 11 juillet 2005

En nous présentant les différentes actions de la cellule accessibilité de BrailleNet, Pierre Guillou fait pour nous le point sur les problématiques d’accessibilité du Web.

Mieux travailler ensemble grâce à l’accessibilité : 1. Qui pilote les projets Internet ?

par Elie Sloïm, le 23 juin 2005

Au sein des PMI ou des grands comptes, on voit fréquement des projets Internet ou intranet souffrir des effets pervers d’un double pilotage par les directions informatiques (DSI) et les directions communication.

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Le document électronique a l’avantage par rapport aux autres formats de documents d’être manipulable pour, notamment, s’adapter aux handicaps des utilisateurs. Pour les handicapés, l’accès à Internet (et plus généralement à l’outil informatique) est un formidable vecteur d’intégration dans la société, que ce soit pour les actes quotidiens (s’informer, communiquer, acheter, etc) ou pour le travail (lecture, écriture et télétravail).

L’utilisation des standards du Web pour construire un site offre un bénéfice connexe de première importance : le résultat sera plus facilement accessible aux personnes handicapées (cécité complète, partielle, daltonisme, handicap moteur ou cognitif) en étant compatible avec les aides techniques (plage Braille, lecteur vocal, navigation sans souris, etc.).