Sud Web 2013

Openweb.eu.org > Blog  > Sud Web 2013

Abstract

Les rendez-vous du Web francophone commencent à se multiplier un peu partout en France. C’est une bonne nouvelle. Cela permet de diversifier les discussions et de tisser un réseau à travers l’ensemble du territoire. SudWeb 2013 a annoncé son programme.

Article

Cette année, l’événement se déroule dans le superbe Palais des Papes en Avignon du 17 au 18 mai 2013. On y parlera de graphismes, de CSS, d’APIs, de JavaScript, etc. Une particularité de SudWeb est le nombre restreint de participants. Ce choix des organisateurs permet de garder une conférence très humaine avec une plus grande complicité entre tous les intervenants.

La seconde journée est un ensemble de petits ateliers de réflexions, de travail ensemble, permettant d’avancer sur des sujets spécifiques. On repart de SudWeb avec plus de travail et d’idées qu’en y arrivant. Prenez vos places au plus vite.

À propos de cet article

Vos commentaires

  • Edgard Lepoilu Le 24 janvier 2013 à 17:30

    27 orateurs à Sudweb = 25 hommes et 2 femmes, si je compte bien, ça nous fait du 8 femmes pour 100 personnes, c’est vrai qu’il faudrait pas que les femmes aient trop de paroles. Vive l’internet fait par les hommes pour les hommes !

  • karl Le 24 janvier 2013 à 23:32

    Comme on dit par ici "Do not feed the troll" mais juste pour le plaisir.

    Sur 63 participants inscrits à lanyrd, il y a 9 femmes, ce qui fait du 14%. La moyenne remonte un peu. Edgard,

    1. Pourquoi le pseudo, tellement peur de vos opinions ? Pourtant le sujet est un enjeu dans toute la profession.
    2. avez-vous des amies geek ? Les avez-vous encouragées à participer et présenter à SudWeb, ParisWeb, etc. Si ce n’est pas encore fait, faite le. C’est par notre démarche collective que l’on changera les choses.
    3. Organisez-vous un événement ? Comment encouragez-vous les intervenants féminins ?

    Je suis curieux.

  • Edgard Lepoilu Le 25 janvier 2013 à 11:55

    Bonjour Karl,
    Oui bien sur que je suis obligé de prendre un pseudo, parce que je considère que SudWeb est vraiment de très bonne qualité et sympathique, avec une bonne équipe #sharethelove, donc il n’y a qu’un troll barbu anonyme et isolé qui puisse mettre les pieds dans le plat sourire
    Tant mieux si cela pouvait faire écho et parler aux organisateurs, cela devient vraiment nécessaire de réfléchir à la place démesurée des hommes. Comme on dit, n’oublions pas : "un homme sur deux est un homme".

    labarbelabarbe.org/La_Barbe/Media_files/un-homme-sur-deux-est-un-homme.png

  • muchos Le 28 janvier 2013 à 15:49

    Tant mieux si cela pouvait faire écho et parler aux organisateurs


    Il faut se demander en effet pourquoi les femmes sont si peu représentées dans le secteur du web. En fait, c’est le cas dans l’informatique et les secteurs scientifiques en général. Bref, il s’agit sans doute d’un problème qui n’incombe absolument pas au web lui-même et encore moins aux orgas de SudWeb (à qui ça na n’a donc aucune raison de parler).

    cela devient vraiment nécessaire de réfléchir à la place démesurée des hommes.


    Je ne pense pas que la sur-représentation des Blancs parmi les pros du web soit une question vraiment nécessaire dans le cadre de réflexions sur le web. En revanche, c’est intéressant sur le plan sociologique et pédagogique, et peut avoir des effets à terme sur la population des pros du web.

  • Edgard Lepoilu Le 28 janvier 2013 à 17:39

    Bonjour Jonathan,

    Je précise ma pensée, puisque c’est tout l’inverse que je questionne et plus spécialement "Pourquoi les hommes sont-ils sur-représentés ?". Je pose donc la question aux organisateurs de SudWeb qui n’ont effectivement pas jugés inacceptables de parler web en ayant comme oratrices à peine 8% de femmes.

    Et ton post semble affirmer assez malheureusement que les organisateurs croient, j’ose espérer que cela est faux, que rester entre hommes "pros du web" serait suffisant pour parler du web et de son développement ?! Ouhla, y’a du boulot !

  • Cédric Le 28 janvier 2013 à 18:13

    Avec 8% de femmes, la population des orateurs de SudWeb s’apparente plus à ce qu’on trouve dans le Logiciel Libre (6%) que dans le monde de l’industrie du logiciel propriétaire (25%) (cf http://www.framablog.org/index.php/post/2010/07/01/femme-logiciel-libre-rmll).

    Peut-être cela reflète la culture dont les organisateurs se sentent la plus proche, et par mégarde reproduisent-ils ici un des gros travers du fonctionnement des communautés libres.

    Dommage tout de même de ne pas avoir profité du grand choix de sujet que semble avoir eu l’organisation pour corriger au moins en partie le biais de recrutement – dont je ne doute pas – et essayer d’afficher une représentation plus égalitaire, plutôt que contribuer à faire perdurer ce déséquilibre flagrant dont personne ne sort gagnant.

  • Frank Taillandier Le 5 février 2013 à 00:06

    Encore aurait-il fallu que nous reçûmes 50% de propositions feminines pour espérer pouvoir atteindre un symbolique quota égalitaire, ce ne fût malheureusement pas le cas. Ce n’est pas faute d’avoir demander aux filles à proposer des sujets (https://twitter.com/GirlzInWeb/status/267903008510185472).

    Même en pratiquant une discrimination positive, en acceptant tous les sujets soumis par la gente féminine, quels qu’ils soient, nous n’aurions pas dépassé les 10%. Nous sommes les premiers à regretter de ne pas tendre vers plus de parité dans ce domaine - il y a 25% de filles au sein de la team Sud Web sourire

    Pour la petite histoire, chaque année nous faisons gagner une place par tirage au sort pour la prochaine édition et ce sont pour le moment deux filles (Capucine et Delphine) qui les ont remportées, donc on vous rassure les filles sont tout autant les bienvenues, certaines reviennent d’année en année pour notre plus grand plaisir d’ailleurs.

    Je suis d’ailleurs très content que 3 filles de l’agence pour qui je travaille (des développeuses front-end) viennent à Sud Web. \o/

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom