Série d’interviews sur l’accessibilité : Tanguy Lohéac

Openweb.eu.org > Blog  > Série d’interviews sur l’accessibilité : Tanguy Lohéac

Abstract

La seconde personne qui a accepté de répondre à notre interview (avec un franc-parler rafraichissant) a récemment contribué à rétablir l’outline… à savoir Tanguy Lohéac.

Article

OpenWeb : Faisons connaissance. sourire

Tanguy Lohéac : Je suis concerné à double titre par l’accessibilité à l’information ; d’une part en tant qu’expert, c’est mon métier, d’autre part en tant qu’aveugle et handicapé moteur. Donc tout ce qui peut m’éviter de longs déplacements ou des files d’attente interminables est le bienvenu.

OpenWeb : Pouvez-vous nous présenter la(les) technologie(s) d’assistance ou les moyens que vous avez à votre disposition, et ce que cela vous permet de faire sur le Web ?

Tanguy Lohéac : Je dispose de deux lecteurs d’écran (Jaws et NVDA) car, souvent, ce que l’un ne « voit » pas, l’autre le voit et vice-versa, et d’un afficheur Braille, ce qui est très utile dans certaines situations où l’on ne comprend pas ce que dit la synthèse vocale. C’est même indispensable pour faire du développement.

OpenWeb : Des exemples de sites que vous aimez utiliser ou sur lesquels vous aimez bien naviguer ?

Tanguy Lohéac : Le premier d’entre eux est houra.fr, un site de courses alimentaires. C’est celui qui fait le plus d’efforts, même s’il est loin d’être parfait. Les autres sont complètement à la ramasse. Et je ne connais aucun aveugle autour de moi qui en utilise un autre.

Le site mon service public à partir duquel je peux payer mes impôts, déclarer ma femme de ménage, obtenir une quantité incroyable d’informations légales.
Sur le plan culturel, j’aime aussi colline.fr, fnac, amazon, le centre Pompidou où l’on peut faire des visites virtuelles.

Par contre, je fuis comme la peste les journaux en ligne et la plupart des sites audiovisuels (exception faite de radiofrance.com qui est très clair), beaucoup beaucoup trop chargés, confus. Pour de nombreux sites, je leur préfère des applications Iphone équivalentes. Car elles vont souvent à l’essentiel et sont plus simples d’utilisation.

OpenWeb : Un bonus, trois choses qui vous rendent dingue et auxquelles vous ne souhaitez plus être confronté sur un site ?

Tanguy Lohéac :

Les Captcha
Ces systèmes où il faut recopier des éléments d’une image ou d’un fichier audio inaudible sont pour moi le cauchemar absolu, tant à titre personnel que pour ce qu’ils représentent. Sauf dans le cas où il y a des données sensibles (banques, dossier médical) ce n’est pas à l’utilisateur de gérer ni de subir vos systèmes anti-spam. Devoir résoudre un captcha pour créer un compte, c’est comme de dire, je fais une journée portes ouvertes mais il faut montrer patte-blanche. C’est absurde, pénible, humiliant ! Il existe des solutions transparentes. Pourquoi ne pas les utiliser ?

Essayez d’écouter le fichier audio pour créer un compte yahoo et dites-moi si vous comprenez quoi que ce soit ?

Texte en image
Il m’arrive de tomber sur des sites où le prix ou le numéro de téléphone pour contacter la personne est une image. Bien souvent, on s’aperçoit qu’il n’y a aucune raison valable à cela. Par exemple, sur le site de Auchan, il m’est impossible de connaître les frais de livraison. Du coup, je n’irai plus jamais sur ce site. Bye bye consommateur pourtant si convoité !

Les popup mal codées
De plus en plus, lorsqu’on clique sur un lien, cela fait apparaître visuellement une fenêtre. C’est ce qu’on appelle généralement des pop-up. Or si elles sont mal conçues, au mieux, j’arrive à les trouver en fin de page. Mais cela me fait perdre mes repères et beaucoup de temps ; au pire, je ne les trouve pas et suis incapable de continuer à utiliser le site. Et là, je ne retourne plus jamais sur le site. Il existe des techniques et des design pattern pour ces choses-là. Alors faites l’effort de faire du travail propre. Sinon changez de métier !

Conclusion
Un site, c’est comme dans la vraie vie, un commerce, un musée, le bureau d’accueil une entreprise, si on est bien accueilli, on y revient, sinon ciao, c’est no-way !

Note : cette interview fait partie d’une série d’interviews sur l’accessibilité.

À propos de cet article

Vos commentaires

  • Hervé Renault Le 8 octobre 2013 à 09:09

    Témoignage très intéressant, merci Tanguy.

    De plus en plus, lorsqu’on clique sur un lien, cela fait apparaître visuellement une fenêtre.

    Et quand on pense que souvent c’est fait juste pour "faire moderne"...

  • RastaPopoulos Le 8 octobre 2013 à 10:19

    Des liens vers des bonnes pratiques pour les pop-ins ?

  • QuentinC Le 8 octobre 2013 à 19:47

    Bonsoir,

    Je suis également non-voyant, et suis régulièrement l’actualité web et les standards.

    > Essayez d’écouter le fichier audio pour créer un compte yahoo et dites-moi si vous comprenez quoi que ce soit ?

    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à souffrir des CAPTCHA et à constater que les versions audio sont totalement incompréhensibles et en fait encore 1000 fois pires que les versions graphiques normales. J’y comprends jamais rien et j’abandonne après 4 ou 5 essais ratés, même sur les tests en français !

    Je me demande encore si ceux qui ont conçu ces tests audio les ont vraiment testés eux-mêmes avant de les mettre en production. Personnellement, j’en doute assez fortement, je dirais plutôt qu’ils ont fait des versios audio parce qu’ils étaient plus ou moins obligés, mais ils n’ont pas vérifié si c’était vraiment utilisable après.

    Au cas où, pour nous aider un peu contre ces vilains CAPTCHA, il y a le plugin firefox Webvisum ; mais ça ne marche hélas pas toujours, et de moins en moins j’ai l’impression... je pense que le principal intéressé le connaît déjà.

    Dans les trucs énervants qu’il vaudrait mieux ne plus revoir, j’ajouterais bien deux autres choses :
    1. Les liens ou boutons qui ne font apparament rien ou ceux qui sont tellement mal codés qu’ils marchent uniquement si on clique dessus avec une vraie souris ; je sais pas vous, mais en tout cas perso, j’ai horreur de m’exciter sur la touche enter, et encore pire de remarquer que même en cliquant avec le curseur jaws, des fois, ça marche même pas.
    2. Les liens qui ouvrent des PDF sans prévenir qu’ils pointent vers des PDF. Déjà qu’adaube reader est un logiciel lent et relativement mal fichu, et qu’aucun PDF n’est concrètement accessible quand bien même les recommandations existent depuis un moment déjà (le seul PDF accessible que j’ai vu dans ma vie jusqu’à maintenant est précisément celui qui décrit ces recommandations ; encore heureux !), alors, un lien qui sans prévenir ouvre un autre programme, c’est plutôt exaspérant non ? Remarque, c’est pareil pour les documents word qui s’ouvrent directement dans le navigateur et qui ne sont pas du tout accessibles quand ils sont ouverts de cette façon.

    Ah oui, et en n°3, désactivez flash et ne l’autorisez qu’au coup par coup : vous verrez comment les pages se chargent 3 fois plus vite et rament moins, en plus de s’immuniser contre une partie des virus qui circulent.

    P.S. IL y a un bug avec jaws 14 et IE9 dans ce formulaire : le contenu entier de celui-ci est sans cess répété au fur et à mesure qu’on tape son commentaire et ça finit par devenir un peu énervant, même si c’est vraiment pas grave.

  • Tanguy Lohéac Le 9 octobre 2013 à 09:54

    @rastapopoulos : il y a entre autres cet article : http://accessibility.oit.ncsu.edu/blog/2013/09/13/the-incredible-accessible-modal-dialog/
    @quentinc : Complètement d’accord sur les points que tu ajoutes. Mais j’étais limité à 3. Concernant les PDF, on sait auourd’hui faire du pdf parfaitement accessible et même des documents complexes. Je confirme le bug dans le formulaire avec Jaws qui relit tout.

  • Fabien Le 9 octobre 2013 à 10:38

    Merci pour vos témoignages.

    Avec beaucoup de bonne volonté, il est souvent compliqué de faire comprendre ces problématiques aux clients (je suis "concepteur web"). Même si je suis sensibilisé à ces questions, j’ai encore beaucoup de progrès à faire à ce niveau. La faute au serpent qui se mord la queue : je n’arrive pas à vendre l’accessibilité, je fais moins d’accessibilité... (au moins j’en ai conscience)

    Je crois que votre témoignage ici, me servira à mieux faire comprendre que le web se "consomme " parfois différemment. Que celui(le client) qui juge son site n’est pas représentatif des internautes qui le visiterons.

    Fabien

  • Gaël Poupard Le 9 octobre 2013 à 11:51

    Étant intégrateur et graphiste web, je fais de mon mieux pour suivre les recommandations en cours et me documenter. Beaucoup de bonnes choses peuvent être faites sans avoir à "faire payer" le client, car la seule raison de la montée en compétences m’incite à offrir ce temps passé.

    Et comme le dit @Tanguy Lohéac , capitaliser sur des motifs de développement existants est une excellente solution. Conservez vos ressources sur le sujet et ne repartez jamais de zéro, et vos sites ne pourront que s’améliorer sur le plan de l’accessibilité, sans faire pâtir le client.

    Jusqu’à présent je me contentais de suivre les spécifications et les outils comme Tanaguru ou OpQuast, mais je vais installer un lecteur d’écran afin de tester mes productions "en vrai".

    Merci pour ce témoignage, cette série d’articles est une excellente initiative.

  • Olivier Keul Le 13 octobre 2013 à 19:32

    Merci pour ce retour d’expérience Tanguy. J’imagine que par "popup" tu voulais dire "popin" ? A savoir une fenêtre modale qui s’ouvre au sein de la page (comme une lightbox par exemple). Et non la popup du "web de papa" qui ouvre une nouvelle fenêtre. Ou alors j’ai mal compris.

    @Gaël : très bonne idée de tester sur un lecteur d’écran, il faut juste garder en mémoire qu’il s’agit d’un test de restitution et non d’un test utilisateur. Autrement dit, si tout te semble ok en test de restitution, cela ne veut pas dire qu’en test utilisateur ce sera le cas.

  • Pierre REYNAUD Le 16 octobre 2013 à 13:36

    Merci Tanguy pour ce témoignage ! Pour ma part, je remarque une mode enbêtante pour nous les aveugles c’est de mettre la signature d’un mail dans une image. Qu’on mette le logo de sa boîte pourquoi pas mais la signature entière, ça me fout en pétard. Obligé d’océriser la dite signature ! triste
    P.S. Ici aussi avec VO Safari et Mac, durant le remplissage de ce formulaire la synthèse vocale est bavarde et redondante !
    Pierre

  • Nicolas Hoffmann Le 9 avril 2014 à 17:38

    On va regarder ça pour le formulaire, je transmets à nos expert a11y sourire

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom