10 ans d’Openweb avec… Stéphane Deschamps

Openweb.eu.org > Blog  > 10 ans d’Openweb avec… Stéphane Deschamps

Abstract

Nous continuons même le Samedi, le membre du jour qui répond à nos questions est… Stéphane Deschamps !

Article

OpenWeb : Quand avez-vous connu Openweb et dans quel contexte ?

Stéphane Deschamps : J’ai découvert Openweb quelque part entre 2003 et 2004. J’étais intégrateur, comme on disait à l’époque, et on m’a demandé de refondre un site web. Les idées d’Openweb me semblaient sensées, j’ai donc décidé de les appliquer sur le projet en cours.

Surprise, qui serait peut-être moins vraie aujourd’hui : un site qui se rapprochait des standards était un site structuré, et donc accessible ! J’ai alors reçu des retours de collègues aveugles qui trouvaient ces contenus beaucoup plus lisibles.

OW : Qu’est-ce qu’un projet comme Openweb vous a apporté ?

SD : C’est grâce à cet effet de bord des standards que j’ai découvert l’accessibilité. Autrement dit pour moi c’était une révolution — à l’époque, en tout cas en France, c’était encore un sujet inconnu sauf des intéressés.

Par la bande, quand nous avons monté Paris Web, l’inspiration était de faire en France ce qui se faisait dans le monde anglo-saxon (démarche de Pompage) et d’évangéliser en français (démarche d’Openweb). Je disais à l’époque que Paris Web était l’enfant naturel de Pompage et d’Openweb !

Openweb a été fondamental pour moi, tant dans ce que je pouvais attendre et espérer du web que du modèle qu’avançait le groupe Openweb : évangéliser sans relâche, et voir doucement l’influence de cette évangélisation infuser dans le développement web.

OW : Et vous verriez quoi pour les 10 prochaines années ?

SD : Alors là aucune idée : nos métiers sont en perpétuelle réinvention, même si les bases me semblent bien plus solidement ancrées qu’il y a 10 ans. Les développeurs valident leurs pages (c’était presque un moyen sûr de se faire insulter, il y a 10 ans !), tout le monde connaît l’accessibilité et l’injecte dans ses développements, peu ou prou. D’une certaine manière Openweb et les autres sites voués aux standards ont gagné la bataille (lire à ce propos « Our work here is done » sur le site du WASP : il y a dix ans on ne pensait pas lire ça un jour).

Il reste évidemment des batailles à mener, par exemple sur la vigilance liée à la protection de la vie privée ou à l’ouverture des technologies pour éviter leur confiscation ; je suis très inquiet aussi de la façon dont les fournisseurs de systèmes verrouillent tout (avec les marketplaces d’Apple, Google et Microsoft). Mais je ne sais pas si toutes ces questions ont trait au web ou sont des combats plus larges, déjà pris en charge par l’AFUL et l’APRIL pour ne citer que les plus connus.

À propos de cet article

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom