10 ans d’Openweb avec… Fabrice Bonny

Openweb.eu.org > Blog  > 10 ans d’Openweb avec… Fabrice Bonny

Abstract

Les trois questions trouvent aujourd’hui une réponse d’un membre de l’équipe du début, à savoir… Fabrice Bonny !

Article

OpenWeb : Quand avez-vous connu OpenWeb et dans quel contexte ?

Fabrice Bonny : Je fais partie des historiques du projet. À l’époque, je ne trouvais que des tutoriels, exemples, cours, etc en anglais et il était difficile de convaincre une partie des gens qui bossaient dans le milieu et s’accommodaient très bien de la guerre IE/Netscape, quand ils n’y prenaient pas part. Un petit groupe s’est monté assez rapidement sur les newsgroups et il a rencontré un autre groupe de gens de chez Netscape, Tristan en tête, qui avait la même démarche.

OW : Qu’est-ce qu’un projet comme Openweb vous a apporté ?

FB : Des nuits blanches ! grand sourire

Openweb, c’est surtout des rencontres, des gens avec des univers, des métiers très différents. L’ouverture à d’autres visions du web a été primordiale : notre démarche était un plus, aussi bien pour un graphiste qu’un intégrateur ou un ergonome. Mais c’est aussi de longues batailles, parfois une haine assez incompréhensible car nous mettions le bazar dans un monde très étriqué, très figé, un comble pour des métiers perçus comme réactifs, à la pointe, novateurs. Heureusement, au milieu des pavés, il y a eu quelques pépites qui justifiaient tout le reste. Je me souviens en particulier d’un mail provenant d’Afrique et nous remerciant d’ouvrir le monde numérique au tiers-monde et à ses connexions chaotiques en réduisant le poids des pages web.
Bref, pour un projet très technique, l’apport a surtout été humain, pour moi.

OW : Et vous verriez quoi pour les 10 prochaines années ?

FB : La relève. Elle est déjà là et elle est très active. Openweb n’a plus pour vocation de convaincre de l’intérêt des standards ou de l’accessibilité mais bien plus d’expliquer comment faire maintenant qu’il y a une vraie demande et un vrai support de la part des outils de création et de consultation. Notre enjeu était un protocole d’accord entre 2 géants du web, le prochain sera sans doute de gérer la multiplicité des moyens et des besoins de consommation du web, du télétravail aux réseaux sociaux, de l’utile au futile, du 27 pouces au smartphone, de la 3G le week-end à la campagne à la fibre le reste de la semaine. Bon courage ! clin d'œil

À propos de cet article

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom