Prestataires Web : quelques conseils pour une relation claire et durable

Openweb.eu.org > Articles  > Prestataires Web : quelques conseils pour une relation claire et durable

Abstract

La relation client/prestataire est un exercice toujours difficile. Il l’est d’autant plus quand les prestations proposées sont dans un domaine technologique mal maîtrisé ou loin de votre propre corps de métier. Nous vous proposons quelques astuces afin d’avoir une relation plus harmonieuse avec votre prestataire.

Article

Nom de domaine

Le ou les noms de domaines nécessitent des contacts administratifs et techniques. Il faut s’assurer que vous soyez le contact administratif du nom de domaine, le prestataire pouvant rester le contact technique si vous n'avez pas la compétence ou capacité à le gérer vous-même.

Hébergement et certificats SSL

Il est bon de garantir avec votre prestataire que l'hébergement soit réalisé au nom de votre entreprise, accompagné des conditions de paiements et de renouvellement. Tout site commercial nécessite des certificats SSL, veillez à ce que ceux-ci suivent le même régime. Vous devez rester propriétaires pour être libres.

Confidentialité du contrat

Une relation commerciale est un contrat de confiance. Il est parfois bon de préciser quelles sont les parties du mandat qui sont absolument confidentielles et/ou définir avec votre prestataire quelles sont vos conditions de partage avec un tiers partenaire (sous-contrats, freelance, etc.).

Les données des utilisateurs

Tous les sites Web de transaction requièrent la manipulation de données personnelles individuelles. En établissant les règles de confidentialité et d'utilisation des données des utilisateurs de votre site, vous garantissez le contrat de confiance que vous avez établi avec vos utilisateurs ainsi qu'avec votre prestataire.

L'administration du site

De nombreux sites reposent sur une interface d'administration. Pensez au début du projet à définir les modalités d'accès à cette interface, y compris votre indépendance si vous deviez changer de prestataire. Avoir un petit document décrivant l'interface ainsi que les profils de compétences requis pour gérer le site peuvent être utiles.

Illustrations et médias

Lors de la conception du site, il est parfois nécessaire d'utiliser le travail des autres (police de caractères, photographies, etc.), s'informer des droits et conditions d'utilisation attachées vous permettra de ne pas avoir de mauvaises surprises avec les ayant-droits.

Mentions réciproques

Il n'est pas obligatoire sur votre site de mentionner qui a réalisé votre site, mais il est parfois possible que cela puisse être l'occasion de remercier votre prestataire. Votre prestataire peut également exprimer le souhait de présenter votre site sur le sien. Vous pouvez définir ces points en amont également tout en précisant quels sont les lieux où vous pensez que cela puisse se faire ou ne pas se faire (page Web spécifique, code source, etc.).

Conclusion

Ces petites astuces sont loin d'être exhaustives et ne sont pas une liste de règles de bonne conduite. Mais elles peuvent vous aider à avoir une relation plus saine avec votre prestataire Web. Si vous êtes prestataire, elles permettent aussi d'établir un climat de confiance plus important avec votre client.

À propos de cet article

  • Openweb.eu.org
  • Profil : Décideur
  • Auteurs : ,
  • Publié le :
  • Mise à jour : 24 avril 2014

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom