FAQ Décideurs

Openweb.eu.org > Articles  > FAQ Décideurs

Abstract

Les standards Web sont une avancée majeure, mais ils ne sont pas magiques. En tant que décideur, ce choix peut vous tenter, mais vous devez connaître les risques et avantages d’une migration vers les standards pour décider en conscience. Cet article répond à certaines questions que vous êtes en droit de vous poser.

Article

Le développement Web est passé très rapidement de l'artisanat au système D, puis à la phase pré-industriellle que nous vivons actuellement. Parallèlement, les outils ont évolué et leur normalisation est enfin en cours, permettant à ceux qui ont une activité Web de mieux maîtriser les processus, les coûts et les risques. A cet égard, le respect des standards du Web est un atout majeur. Mais ce n'est certainement pas une solution miracle, et même si une telle démarche est presque toujours bénéfique, elle représente un investissement en temps et en ressources. Avant de se lancer dans une démarche de mise en conformité, vous devrez en connaître les tenants et les aboutissants. Nous allons passer ici en revue quelques questions qui peuvent légitimement se poser pour un décideur qui souhaite déterminer une stratégie dans ce domaine.

Liste des questions

1 - Que peut m'apporter un projet de passage aux standards ?

Que vous soyez producteur de services en ligne ou propriétaire de site(s), les effets du passage aux standards du Web peuvent s'avérer considérables. Passer aux standards, c'est gagner en maîtrise, en rentabilité, en optimisation des processus et des investissements. Les standards ne résoudront pas tous les problèmes qui se posent au créateur de services en ligne, mais ils auront des effets bénéfiques aussi bien en ce qui concerne les processus internes de l'entreprise (optimisation des modes de fonctionnement, charge de travail, intégration des services en ligne dans l'entreprise) qu'au niveau de la qualité de service finale rendue au client (pérennité, accessiblité, compatibilité technique des sites…)

Approfondir :

2 - Est-ce compliqué de passer aux standards ?

Oui et non. De nombreux facteurs doivent être pris en compte. Toutefois, si vous optez pour une démarche progressive, la mise en conformité du HTML existant avec un des standards les moins exigeants (HTML transitionnel) est simple et d'un profit immédiat. En revanche, si vous voulez exploiter au maximum les possibilités des standards, le passage au langage XHTML 1.0 STRICT couplé à l'utilisation des feuilles de style CSS nécessite l'acquisition de nouvelles compétences et induira certainement la mise en place progressive de nouvelles méthodes de travail. Si ce n'est pas très compliqué, cela ne peut pas pour autant se faire partout et du jour au lendemain. Vous devrez dans tous les cas monter en compétence et investir, au moins en formation. Cependant, soyez-en certain, dans tous les cas, vous rentabiliserez tôt ou tard ces investissements.

Approfondir :

3 - Par quel mécanisme technique les standards vont-ils apporter à ma structure et à mes sites ?

Le passage aux standards va tout d'abord vous permettre de vous assurer de la validité du contenu HTML et CSS, (via un validateur ad hoc). La conformité garantit ainsi que la grammaire du Web est respectée, ce qui augmente à moindre coût la compatibilité avec de nombreux navigateurs présents et futurs. En résumé, plutôt que de développer des discours spécifiques à chacun de vos auditeurs, vous leur adressez à tous un discours universellement intelligible.

La conformité augmente également ainsi la pérennité du contenu. en effet, celui-ci n'aura pas besoin d'évoluer alors que les navigateurs se diversifient et que les modes alternatifs de navigation gagnent régulièrement du terrain.

La mise en conformité peut également vous permettre de séparer le contenu de la présentation, de séparer le fond de la forme. Selon votre maîtrise du processus de standardisation, vous pourrez choisir entre HTML 4.01 STRICT et XHTML 1.x STRICT, qui garantissent l'absence d'éléments de présentation dans les pages de contenu. Ces pages sont ainsi considérablement allégées, facilitant la maintenance et accélérant ainsi la consultation. Toutes les données relatives à la présentation seront stockées dans un fichier séparé unique (une feuille de style, aussi appelée CSS). Là où une modification du design d'un site nécessitait de multiples interventions dans chaque page concernée, CSS permet de faire évoluer la présentation d'un site entier en modifiant un seul document.

Approfondir :

4 - Passer aux standards signifie-t-il obligatoirement passer au couple technique XHTML/CSS ou puis-je mettre en conformité mes sites en HTML ?

Non, l'utilisation du couple XHTML/CSS n'est nullement une obligation en la matière, car un site HTML STRICT/CSS et un site XHTML STRICT/CSS sont équivalents du point de vue du principe du respect des standards, de la séparation de la structure et de la présentation, et garantissent le même niveau de compatibilité avec toutes les plates-formes utilisateurs et le même niveau d'accessibilité. Le travail du designer en CSS est d'ailleurs pratiquement identique dans les deux cas.

En revanche, l'adoption du XHTML peut vous permettre de mieux anticiper le passage progressif des services en ligne au « tout XML ». Outre cette compatibilité avec XML, les différences majeures se situent essentiellement dans le caractère STRICT ou pas de la norme que vous choisirez. Dans tous les cas, le XHTML ne doit pas être considéré comme une panacée et le passage au HTML conforme peut constituer une étape à vraie valeur ajoutée dans un projet progressif de passage aux standards, à fortiori si la norme choisie est HTML 4.01 STRICT.

Approfondir :

5 - Le fait de passer aux standards va-t-il m'aider à améliorer l'accessibilité de mon site aux personnes handicapées ?

Oui, c'est une certitude. Les langages normalisés par le W3C intègrent « à la source » des dispositions favorisant l'utilisation du Web par les personnes handicapées. L'utilisation appropriée des technologies et directives du W3C fait partie des recommandations officielles issues de la WAI Recommandations officielles WCAG 1.0. Quel que soit le standard que vous choisirez, la mise en conformité de vos sites vous aidera à respecter nombre d'autres critères, et ce sera autant de travail de gagné pour le moment inéluctable où il vous semblera vital de toucher l'intégralité de votre cible potentielle.

Approfondir :

6 - Mais après tout, pourquoi faire des pages plus légères et plus accessibles, alors que les handicapés sont minoritaires et que le haut-débit est en train de déferler en Europe ?

Ces arguments ne doivent en aucun vous laisser croire qu'une démarche de mise en conformité aux standards n'est pas utile. Quelle que soit la décision que vous prendrez dans ce domaine, vous devez en connaître les risques. Vous devez notamment savoir qu'une partie de votre cible potentielle risquera d'accéder à votre site dans des conditions mauvaises ou dégradées. Vous devez également avoir identifié cette cible que vous pouvez involontairement et hâtivement exclure. Sachez donc qu'elle est constituée au moins des profils suivants :

  • les personnes handicapées ;
  • les personnes ayant des déficiences visuelles permanentes ou temporaires (seniors, par exemple) ;
  • les personnes équipées en bas débit ;
  • les personnes équipées en haut débit, mais qui utilisent fréquemment des connexions bas débits (au cours de déplacements, par exemple) ;
  • les personnes équipées avec des navigateurs alternatifs comme Mozilla, Firefox, Konqueror, Safari… dont les parts de marché vont croissantes ;
  • les personnes utilisant les nouveaux moyens d'accès au Web (PDA, WebTV, mobiles, etc.).

Chaque cas individuel peut sembler minoritaire, mais l'ensemble de ces cibles peut représenter une part très importante de votre cible. Or, si ces cibles constituent X% de vos visiteurs, vous perdez X% de contacts, de prospects, ou de ventes sur votre site Internet. Il vous reste donc à décider en connaissance de cause si vous pouvez vous le permettre du point de vue économique. Si c'est le cas, vous devrez également assumer cette décision du point de vue déontologique et du point de vue du déficit d'image et de communication qui peut résulter de l'exclusion de ces profils. Ce ne sont donc pas des décisions à prendre à la légère.

Approfondir :

7 - Le passage aux standards va-t-il imposer des changements importants dans mon organisation ?

Cela dépend de votre point de départ. Les changements peuvent aller de la simple intégration de nouvelles étapes de contrôle qualité à la reprise complète de vos processus de production. Quoi qu'il en soit, cela ne fait aucun doute, tous les changements iront dans le sens d'une optimisation des ressources.

Il faut également anticiper une certaine résistance au changement, bien normale, mais qui peut dans certains cas vous poser quelques problèmes. Ainsi, il peut s'avérer très difficle de convaincre un développeur ou un designer habitué à des modes de fonctionnement d'en changer brutalement. C'est pourquoi OpenWeb met à votre disposition de multiples ressources vous permettant de mettre en évidence l'intérêt des standards du Web et de faciliter leur maîtrise. Parmi celles-ci, citons le site csszengarden, qui devrait suffire à convaincre n'importe quel graphiste qu'il est possible de faire des merveilles conformes et accessibles.

Approfondir :

8 - Je dirige une agence Web. Combien d'argent et de temps me coûterait la formation d'une équipe minimum pour être « équipé standards » ?

Le minimum est d'avoir dans son équipe un designer ou un développeur qui sait transformer un design papier en feuille de style CSS et un développeur capable de produire des pages conformes aux standards. En ce qui concerne le développeur, c'est un objectif relativement facile à atteindre. Le cas du designer CSS est plus délicat, car il nécessite la connaissance d'un certain nombre d'astuces.

L'équipe minimum comporte donc une à deux personnes. Le coût de la formation de ces deux personnes représente au minimum 2 fois dix jours de formation, soit vingt jours/homme d'investissement initial. Cette formation peut parfaitement se diluer à travers le travail de ces personnes sur des projets de plus en plus importants. Sachez aussi que pour des petits projets, de nombreux gabarits, menus, ressources « clef en mains » existent, qui permettent à une équipe de produire conforme aux standards et multicompatible sans pour autant avoir à tout recréer ex-nihilo.

9 - Le passage aux standards va-t-il me faire gagner de l'argent, quand et sur quel postes budgétaires ?

Le passage aux standards peut vous faire gagner de l'argent. Voici quelques postes sur lequel vous pouvez rapidement gagner :

  • augmentation de la visibilité (meilleur maîtrise du référencement des sites, à moyen et long terme) ;
  • diminution de la facture d'hébergement (à court terme) ;
  • diminution du temps de développement (à moyen et long terme) ;
  • augmentation de la cible potentielle des sites (à court terme) ;
  • augmentation de la réutilisabilité (à court, moyen et long terme) ;
  • prise de nouveaux marchés et avantage concurrentiel pour les agences Web, eu égard notamment au respect de l'exigence de conformité qui apparaît de plus en plus fréquemment sur les cahiers des charges, notamment publics (à court, moyen et long terme) ;
  • adoption à moindre coût des technologies émergeantes à forte valeur ajoutée, telle la syndication de contenu (à court terme).

Approfondir :

10 - Le passage aux standards va-t-il me faire dépenser de l'argent, quand et sur quels postes budgétaires ?

Oui. Voici quelques postes sur lequel vous pouvez prévoir d'investir :

  • formation (à court terme) ;
  • temps de développement (à court terme) ;
  • communication interne et externe (à court et moyen terme).

11 - Je dirige une agence Web, on me commande un projet conforme aux standards, et je n'ai pas le temps de faire former mes équipes. Où et comment trouver les ressources nécessaires ?

Pour l'instant, OpenWeb ne référence pas de prestataires qui peuvent vous servir de sous-traitants. En revanche, vous trouverez dans cette page de nombreux liens vous permettant de vous orienter. Quoi qu'il en soit, si votre client vous demande un site conforme, ne prenez pas cette demande comme une contrainte supplémentaire, mais comme une chance unique de vous former en cours de développement. Le projet sera peut-être dans quelques années celui qui vous aura permis de découvrir un nouveau mode de développement. Qui sait, pour certains d'entre vous, ce projet sera peut-être celui qui aura permis à votre agence de prendre un avantage concurrentiel important.

Approfondir :

12- J'ai un ou plusieurs sites Internet : comment savoir où j'en suis par rapport à mon projet « passage aux standards » ?

Tout d'abord, il est essentiel de faire un état des lieux. Pour ceci, nous vous suggérons de tester de manière complète (ou sur un échantillon de pages représentatives) le nombre d'erreurs indiquées par le validateur du W3C. Cet outil analyse en ligne le code de vos pages et vous permet d'identifier les erreurs et d'en mesurer le nombre par rapport au standard que vous avez choisi. Par exemple, un document peut être parfaitement valide en HTML 4.01 Transitionnel et ne pas l'être du tout en XHTML 1.0 STRICT. C'est pourquoi le travail de mesure du nombre d'erreurs par page sera facilité si vous choisissez préalablement un standard et que vous intégrez à vos pages une indication de type de document (DOCTYPE) correspondant au standard que vous avez choisi. Ne vous formalisez pas si vos pages semblent comprendre un très grand nombre d'erreurs. Sachez qu'une seule erreur de syntaxe peut générer un grand nombre d'erreurs induites, qui peuvent toutes être très facilement résolues avec une seule modification. Par la suite, il peut être intéressant de déterminer la nature et la gravité de ces erreurs. Cela vous permettra de décider (ou pas) d'une stratégie, d'un planning de mise en conformité.

Approfondir :

13 - Le passage aux standards peut-il se faire par étapes ? Lesquelles ? Existe-t-il des guides méthodologiques ?

Il n'est pas forcément intelligent de se lancer à corps perdu dans une démarche de mise en conformité sans avoir envisagé quelques étapes progressives. Nous vous proposons par exemple de lire cette FAQ, de consulter les ressources d'OpenWeb, de vérifier la perception de cette question en interne. Qui sait ? Vous avez peut-être déjà en vos rangs un champion des standards qui se morfond depuis un an ou deux sans pouvoir exprimer son talent (ce n'est pas un cas rare). Par la suite, nous vous conseillons de faire un état des lieux. Vos sites sont-ils conformes ? Quelles erreurs sont faites ? Que faudrait-il faire pour les éviter ? Les erreurs sont-elles graves ? Les erreurs sont-elles lourdes de conséquences ? C'est alors seulement que vous pourrez envisager une mise en conformité dans le cas d'une refonte, puis la séparation progressive du contenu et de la présentation, puis l'évolution des processus de production de site si vous êtes une agence Web.

Approfondir :

14 - Différentes pages ou sections d'un même site peuvent-elles respecter des standards différents ?

La mise en conformité d'un site existant n'est pas une démarche du tout ou rien. Elle peut privilégier les pages les plus stratégiques (Accueil) ou les plus visitées. Elle peut différencier :

  • des portions du site mises en conformité à moindre coût avec le standard le moins exigeant ;
  • des pages mises en conformité avec les standards les plus profitables mais aussi plus exigeants.

15 - J'ai un ou plusieurs sites Internet, vaut-il mieux que je reparte de zéro ou que je mette mon ou mes sites actuels en conformité ?

Cette décision dépend de nombreux paramètres. Parmi ceux-ci, votre point de départ, l'objectif que vous vous êtes fixé, la taille de votre site, la diversité des pages et outils utilisés, les exigences implicites ou explicites de vos clients et les moyens internes que vous pouvez affecter à ce projet. Il vous faut absolument répondre très précisément à ces questions avant toute prise de décision.

16 - Les outils habituels de création de site permettent-ils de produire des pages standards ?

Certains outils permettent de produire du code valide. Autant les choisir et bien les configurer. Par exemple, Dreamweaver MX 2004 peut être configuré pour insérer automatiquement une déclaration de type. Il peut également être configuré pour produire du code conforme aux standards du W3C, et même pour produire des sites respectant un grand nombre des recommandations WCAG 1.0 issus de la Web Accessibility Initiative, permettant d'assurer l'accessibilité des sites aux personnes handicapées. Le W3C met également à votre disposition l'éditeur gratuit AMAYA qui prend en compte les standards du Web. Dans tous les cas, vous avez grandement intérêt à privilégier les logiciels produisant du code conforme. C'est un élément qui doit être pris en compte lors du choix d'un outil de conception et que vous devez à tout prix intégrer dans vos grilles de sélection de logiciels.

Sachez également que si vous ou vos développeurs développez directement en travaillant sur le code, les efforts de formation que vous ferez pour la mise en conformité seront très largement récompensés par la maîtrise, la compétence et la rapidité que le passage aux standards apporteront à vos équipes. Vous y gagnerez également en indépendance vis à vis des outils de conception, de leurs exigences de mises à jour, ou de leur éventuel abandon par leurs éditeurs.

Approfondir :

17- Qui peut m'accompagner pour mener à bien un projet de passage aux standards ?

Il existe un très grand nombre de ressources sur le Web, des listes de discussion très actives, des sites très professionnels. Contrairement à un passé récent, le passage aux standards n'est plus une démarche exceptionnelle, même si elle est encore trop rare. Citons parmi ces ressources A List Apart, pompage.net, OpenWeb, Webstandards.org.

Les auteurs remercient tous les membres du collectif d'OpenWebGroup pour leur participation à la rédaction de ce document.

À propos de cet article

  • Openweb.eu.org
  • Profil : Décideur
  • Auteur :
  • Publié le :
  • Mise à jour : 21 mai 2008

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom