Une réflexion sur les sites obèses

Openweb.eu.org > Voir ailleurs  > Une réflexion sur les sites obèses

Abstract

Article

Chris Heilmann a écrit une jolie réflexion que nous avons tous, au moins de façon embryonnaire, sur le poids des sites : avec la bande passante dont nous disposons aujourd’hui, pourquoi est-ce que les sites mettent plus de temps à s’afficher qu’il y a dix ans ?

Une note en particulier attire mon attention, pas directement liée au surpoids des sites mais aux « bonnes pratiques perçues » :

Jonathan Snook illustre bien cette question quand il présente son approche SMACSS. Il explique que la plupart des projets commence avec un fichier reset.css, mais qu’une fois l’intégration terminée ce fichier peut être supprimé sans qu’on ne voie de différences car les marges, le padding et les dimensions ont été définies pour tous les éléments réellement utilisés.

Ça me semble rassurant, cet exemple, d’une certaine manière... je suis souvent pris à parti parce que je n’utilise pas le reset.css, et c’est mal.

(Vous me direz qu’il vaut mieux utiliser normalize.css, autre débat pour un autre lieu.)

Lire sur Smashing Magazine : Faire maigrir le web

À propos de cet article

Vos commentaires

  • muchos Le 17 novembre 2012 à 04:47

    Ah oui ! Les reset css de la mort, les usages parfois inutiles mais systématiques de html5 Boilerplate ou de JQuery…

    Dernière folie que j’ai pu croiser : intégrer des backgrounds vidéo oO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom