La troisième guerre des navigateurs est terminée et c’est un bain de sang

Openweb.eu.org > Voir ailleurs  > La troisième guerre des navigateurs est terminée et c’est un bain de sang

Abstract

Article

Daniel Glazman, que nous avions déjà eu le plaisir d’interviewer ici-même, a récemment présenté une conférence à Web2Day sobrement intitulée « La troisième guerre des navigateurs est terminée et c’est un bain de sang ».

Autant ne pas tourner autour du pot, vous devez voir cette vidéo.

Morceaux choisis :

On est tous là (au W3C) pour faire avancer le Web dans une direction générale, mais avec beaucoup de petites directions particulières qui sont les intérêts stratégiques de chacun des industriels présents.

Quand on a 58,7% (à propos de Chrome), on a un poids majeur dans la standardisation, on fait ce qu’on veut.

Les standards sont un acquis dans le paysage du Web (…), et pourtant, (Google) ils continuent de faire des daubes, vu que c’est pour eux-mêmes, et les autres n’ont qu’à suivre et implémenter.

On est revenus à un monopole d’un vendeur de navigateur… qui en profite.

Non seulement, vous ferez un impressionnant tour sur l’histoire du Web, le fonctionnement du W3C, les navigateurs… mais en plus ce tour sera certifié sans langue de bois, grâce à la verve désormais légendaire de l’orateur.

La vidéo est ici : La troisième guerre des navigateurs est terminée et c’est un bain de sang

(Bien que le titre soit en anglais, la vidéo est en français)

À propos de cet article

  • Openweb.eu.org
  • Profil : Débutant, Expert, Gourou
  • Thème : Industrialisation
  • Auteur :
  • Publié le :
  • Mise à jour : 7 juillet 2016

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom